La transition écologique suit son cours dans l’industrie événementielle et nous souhaitons tous que la reprise puisse s’accompagner d’engagements responsables plus forts et plus concrets. La question du Zéro Déchets est centrale car c’est un des postes clés sur lesquels les organisateurs peuvent avoir un impact significatif simplement et rapidement. Alors comment on fait quand on souhaite réduire drastiquement les déchets produits lors de son événement.

Une conception engagée avec pour objectifs de RÉDUIRE, RÉUTILISER, RECYCLER

Désormais, il n’est plus question d’organiser son événement pour ensuite se poser la question a-posteriori de la gestion des déchets. La conception d’un événement Zéro Déchets implique de faire des choix visant à réduire sa production de déchets, de réutiliser au maximum et de recycler ce qui n’a pas eu être éviter. Cette réflexion s’impose sur toute la chaîne de valeur de l’événement.

réduire ses déchets lors d’un événement, c’est simple !

4 tonnes, c’est le poids moyen de déchets produits lors d’une convention de 300 personnes selon L’ADEME (estimation de 14 kg par participant). Ces déchets sont en partie dus à la forte utilisation d’emballages plastiques et de papier, l’utilisation d’objets à usage unique et à l’absence de tri.

Pourtant il existe des idées simples à mettre en place qui peuvent déjà̀ aider grandement à limiter les déchets produits par un événement professionnel ou grand public.
Tout d’abord, il s’agit de limiter les objets à usage unique de toutes sortes : petites bouteilles d’eau, couverts jetables, programmes, plans… Pour les informations pratiques liées à un événement, on préfèrera des impressions grand format au lieu d’impressions individuelles, ou mieux, une version numérique de ce contenu à diffuser via des écrans ou une application dédiée.

La partie restauration est génératrice de beaucoup de déchets alors on commence par rayer les bouteilles d’eau individuelles que l’on remplace par des fontaines à eaux, des gobelets en carton recyclable et on demande au traiteur de travailler avec des contenants et des couverts durables.

Pensez également à sauver de la poubelle ce qui peut l’être : bloc-notes, stylos, Post-it… On prend la peine de les récupérer en mettant à disposition des participants des bacs de récupération à la sortie de l’événement. Ça fonctionne même pour les badges (à recycler ensuite !). Dans les toilettes, mettre à disposition des serviettes lavables en tissu à la place du papier jetable pour se sécher les mains limite grandement les déchets.

Réutiliser lors d’un événement ne limite pas la créativité

Qui dit décor dit souvent éléments éphémères… et donc à usage unique. Or, il est tout à fait possible de créer un décor esthétique sans pour autant faire du « jetable » en passant par la location ou la personnalisation de l’existant. Si vous organisez des projets récurrents (plusieurs événements identiques dans l’année ou un salon annuel), il est intéressant de réfléchir à l’ensemble de l’édition liée à ces évènements. Est-il nécessaire de mettre l’année sur les éléments graphiques ? Une fois sur place, les invités n’ont peut-être pas besoin de la date… et cela vous évite de rendre tous vos éléments à usage unique. Est-ce que certains panneaux de signalétique peuvent être réalisé sur un fond neutre et ainsi devenir réutilisables sur plusieurs événements (toilettes, vestiaire, sortie…) ?

Et si vous avez vraiment à cœur de ne pas jeter des tonnes de déchets à l’issue de votre convention ou de votre salon, il est possible de faire récupérer tous les éléments du décor pour les mettre à profit pour d’autres. C’est la mission d’associations ou d’entreprises spécialisées dans l’économie circulaire qui mettent désormais leurs services à la disposition des organisateurs d’événements. Parmi elles, Co-recyclage accompagne activement les organisateurs de A à Z vers le réemploi de leurs décors. Matériel, matériaux et mobilier font l’objet d’un inventaire des ressources éligibles au réemploi. Tous ces éléments trouveront ainsi une seconde vie auprès d’un réseau de plus de 2000 associations, start-ups sociales, collectifs d’artistes ou centres d’hébergements d’urgence. La start-up assure une traçabilité fine des dons qui sont ainsi valorisables en RSE comme en communication. Votre action s’inscrit ainsi dans une dimension environnementale et sociale propre à l’économie circulaire!

Recycler ce qui n’a pas pu être éviter

Malgré une attention tout particulière à la production de vos déchets, certains ne pourront être évité. Le tri est une première étape pour s’assurer que le volume de déchets restant soit le plus limité possible.

tri-dechets-evenementsEt pour trier, il est nécessaire d’impliquer toutes les parties prenantes à votre événement : les équipes d’organisation, les prestataires mais aussi les participants. L’idée est d’inciter les participants à être acteurs et à trier d’eux-mêmes les déchets qu’ils produisent. Mais pour cela, il faut rendre cette action facile et compréhensible en mettant en place des points de tri sélectif des déchets mais surtout d’accompagner cette action (affichage, équipe de conseil au point de tri…). Des prestataires comme Les Connexions met à disposition des dispositifs de tri pour les événements.

Enfin, au-delà de recycler, il est aussi possible d’upcycler ! L’upcycling permet de donner une seconde vie aux matières premières de vos stands et décors, tout en leur conférant une nouvelle valeur ajoutée. C’est limiter les déchets de manière créative, tout en donnant du sens à son action. Et si vos déchets devenaient de nouveaux objets à part entière ? Vos bâches peuvent ainsi devenir des objects de papeterie ou de maroquinerie entre les mains de spécialistes comme Réversible ou Bilum.

En mettant en place ces quelques bonnes pratiques sur vos prochains événements, vous parviendrez très certainement à réduire drastiquement votre production de déchets à l’issue de votre événement. Un conseil : évaluez ! Concevoir un événement tirant vers le Zéro Déchets nécessite d’impliquer toutes les parties prenantes : client, prestataires, lieux, participants… Il sera d’autant plus facile de valoriser leurs actions en évaluant les résultats des efforts fournis. Pour cela, il est nécessaire d’évaluer le volume de déchets produits sur une année N et ensuite de voir comment au fil du temps les efforts de chacun contribuent à réduire l’impact écologique de l’événement.

Si vous souhaitez découvrir de nombreux conseils pratiques sur l’organisation d’événements plus éco-responsables, on vous invite à consulter le Guide de l’Événement Éco-responsable.

POUR ALLER PLUS LOIN : LE GUIDE DE L’ÉVÉNEMENT ÉCO-RESPONSABLE

Décoration, technique, transport, déchets, goodies… Retrouvez des bonnes pratiques et des contacts utiles pour rendre vos événements responsables.

LE MEILLEUR DES NOUVEAUTÉS ÉVÉNEMENTIELLES DANS UNE NEWSLETTER

DANS L’ACTUALITE : 

Accédez à la SELECTION DIGITAL

Accédez à la SELECTION ANIMATIONS