Savez-vous quels sont les KPI d’un événement virtuel ou hybride ? Savez-vous, même, à quel point les KPI d’un événement virtuel sont importants en tant qu’organisateur d’événement

On entend par KPI ; les indicateurs clés de performance de votre événement à mettre en place dans votre tableau de bord. Ils sont indispensables pour mesurer l’efficacité de votre événement et aider à la prise de décision. Alors, si vous souhaitez mesurer la réussite d’un événement selon des objectifs fixés au préalable, on vous conseille de lire ces quelques lignes rédigées par nos formateurs en événements virtuels et hybrides Comeeti.

Attention, il existe une multitude d’indicateurs événementiels. Mais sachez que tous ne sont pas pertinents. Voici quelques KPI à suivre pour mesurer la performance de votre événement.

Top 10 des KPI d’un événement virtuel ou hybride

1. LE TAUX DE PRÉSENCE

Un des premiers indicateurs liés à l’événementiel intéressant c’est le taux de présence à votre événement. Il contrôle la quantité de personnes réellement présentes sur votre liste d’invités. Votre taux de présence doit prendre en compte les participants de votre Live, mais aussi les participants du replay. En effet, beaucoup s’inscrivent simplement pour recevoir le lien du replay. Ils savent d’avance qu’ils ne pourront être présents pour le Live. Mais en s’inscrivant au replay, ils pourront visionner l’événement à leur convenance.

2. LES INDICATEURS D’USAGE RÉEL DE LA PLATEFORME

Parmi les indicateurs d’usage réel de votre plateforme d’événement virtuel, il y a le nombre de personnes étant revenues sur la plateforme après la première connexion. Et si oui, combien de fois. Cet indicateur montre l’efficacité de votre communication et de vos activations en amont de l’événement. Si vous avez envoyé un premier mail d’inscription. Puis un mail avec une participation à un quiz, et un autre avec la possibilité de poser une question… L’indicateur d’usage réel vous permettra d’évaluer si vos actions ont permis de faire venir votre cible sur la plateforme ou non.

3. L’UPTIME

On appelle « Uptime » la durée pendant laquelle le participant reste connecté au live. Plus la personne reste connectée, plus vous savez que votre contenu l’a intéressé. En effet, nous savons désormais que le cœur de l’événement virtuel reste la guerre de l’attention. On peut facilement se connecter, mais tout aussi facilement se déconnecter…

Les étapes de l’UPTIME

Un uptime optimisé (donc un maintien de votre public connecté) tout au long de votre événement, passe par :

  • la conception de l’événement. Votre objectif lors de la conception de votre événement virtuel ou hybride, c’est de faire en sorte de sortir des schémas établis de l’événement physique. Pour que vos participants restent connectés à votre événement, il faut les surprendre ! Il faut leur raconter des histoires inspirantes, ou encore les impliquer dans un vrai dialogue horizontal. En effet, un événement physique est une prise de parole verticale. Alors qu’un événement digital est une prise de parole horizontale, où on favorise les échanges en les rendant plus accessibles et plus fluides.
  • l’éditorialisation : c’est la manière de délivrer le contenu. Selon ce que vous mettez en place, c’est ce qui va donner l’envie à votre audience de rester, en plus d’un contenu bien écrit et bien travaillé cela va de soi. On parle d’éditorialisation avec le travail du séquençage de votre événement en capitalisant sur le multi formats. Pour plus d’information à ce sujet, découvrez DIGIT’ALL
  • la gamification : c’est sans doute l’élément le plus simple à mettre en place. Grâce au jeu, les participants auront l’impression d’être des moteurs, d’être en mouvement lors de votre événement. Et ce, tout en restant assis sur leur chaise de bureau !

4. LE NOMBRE D’INTERACTIONS

L’un des indicateurs événementiels à contrôler c’est le nombre d’interactions. Cet indicateur comptabilise le nombre de messages dans le chat. Il s’agit globalement des questions posées par les participants aux organisateurs au cours du Live. Cet indicateur comprend aussi les interactions en amont, dans le cas où la plateforme aurait été mise en ligne avant. Ce KPI lié aux interactions d’un événement virtuel comprend aussi les interactions en aval. Par exemple, la demande d’envoi du replay ou de coordonnées de contact, etc. Ce volume d’interactions vous permettra de connaître l’engagement du public sur votre événement virtuel.

KPI événements virtuels

5. LE NOMBRE DE VUES PAR REPLAY

Vous n’êtes pas sans savoir qu’un événement virtuel ne s’arrête pas qu’au live. En effet, il prend fin une fois que tous les messages ont été délivrés à l’ensemble de vos cibles. En effet, visionner le replay d’un événement revient à participer véritablement à l’événement. Il faut donc mettre en place votre replay sur une plateforme comptabilisant le nombre de vues.

6. LA QUANTIFICATION ET LA QUALIFICATION DES VISITEURS PRÉSENTS

Cet indicateur clé de succès vous permet de connaître le nombre de personnes qui sont venues à votre événement. Vous pourrez ainsi connaître le ratio entre les personnes inscrites VS les personnes présentes.

7. LA PROVENANCE DE L’AUDIENCE

L’indicateur sur l’origine de votre audience indique les différentes sources qui dirigent votre audience vers les pages web appartenant à votre entreprise. Cela peut être les réseaux sociaux, les sites web, etc. Cet indicateur de performance événementielle est pertinent dans le cas d’un événement grand public, un événement BtoC ou encore un événement BtoB.

8. LE SCORE D’ENGAGEMENT DES RÉSEAUX SOCIAUX

Par définition, cet indicateur va permettre de mesurer efficacement la qualité des échanges entre les publications de l’événement et les personnes qui aiment ou suivent votre contenu sur les réseaux sociaux. En général, le score d’engagement des réseaux sociaux d’un événement met l’accent sur les influenceurs.

9. LE TAUX DE SATISFACTION SUR TOUS LES SUJETS

Ce pourcentage indique la satisfaction des participants à l’issue de votre événement. Vous pouvez recueillir 3 taux de satisfaction différents. Le taux de satisfaction pour l’avant événement, le taux de satisfaction pour le live et le taux de satisfaction pour l’après-événement.

10. LE NPS INTERNE (NET PROMOTER SCORE)

Ce dernier indicateur événementiel indique à quel niveau l’audience cible est disposée à recommander l’événement. Ce KPI événementiel sert à déterminer l’affinité de l’audience avec votre marque ou votre événement.

Vous connaissez désormais notre Top 10 des KPI événementiels à mettre en place pour mesurer la performance de votre événement. Mais savez-vous à quel point ces indicateurs clés de succès digitaux sont utiles ?

quelle utilité api événement virtuel

quelle est l’utilité des KPI lors d’un événement virtuel ?

Quelle est l’utilité des KPI pour un futur événement virtuel ?

L’idée ici n’est pas de vous faire perdre du temps en accumulant des données événementielles dont vous n’aurez pas l’utilité. Non. Chez Comeeti, nous sommes persuadés que cette liste de KPI vous aidera sur plusieurs points :

1. METTRE EN PLACE DES STRATÉGIES D’AMÉLIORATION POUR DE FUTURS ÉVÉNEMENTS

Grâce à ces facteurs clés de performance digitale, vous pourrez constater l’impact de votre événement. Et remettre en question peut-être certains points qui n’ont pas été à la hauteur de vos objectifs. Et en parallèle, vous saurez ce qui a été apprécié par vos participants. Cela vous aidera pour l’organisation de futurs événements virtuels ou événements hybrides.

2. SAVOIR COMMENT FONCTIONNENT VOS PARTICIPANTS

Par exemple, sachez qu’aujourd’hui, une partie des participants s’inscrivent à votre événement simplement pour le replay. Pourtant, ils ne doivent pas être pris en compte comme « participants absents ». Car, ils seront présents simplement au moment où ils l’auront décidé.

3. CONNAITRE VOTRE AUDIENCE

Ces KPI d’événements digitaux vous permettront de mieux connaître votre audience. Mais aussi de comprendre ce que vos participants recherchent et ce qui les fait réagir.

4. VALIDER OU NON LES CHOIX QUE VOUS AVEZ FAITS

Vous l’aurez compris, clore un événement et passer au suivant sans transition ni analyse ne suffit pas. Après chaque événement, il est important d’analyser si les partis pris que vous avez faits ont payé. Ou si au contraire, ils se sont soldés par des échecs. Grâce à ces indicateurs de performance événementielle, vous pourrez sans cesse vous améliorer et organiser des événements réussis.

Une dernière recommandation…

Dernière recommandation, il est primordial de définir dès la phase de préparation de votre événement les KPI que vous souhaitez suivre. En effet, il faudra veiller à ce que la plateforme événementielle que vous aurez choisi vous permettra de récolter ces datas. Car non, toutes les plateformes ne sont pas au même niveau sur le traitement des données. Donc à vous de leur indiquer ce que vous souhaitez récupérer pour qu’ils puissent vous faire un rapport complet à l’issue de votre événement virtuel ou hybride.

Vous souhaitez en savoir plus sur les KPI, sur l’événementiel digital et l’événementiel hybride en général ? 

Découvrez DIGIT’ALL, la formation aux événements virtuels et hybrides conçue par les experts de Comeeti !